Home Authors Publié parAmé

Amé

5 POSTS 0 Commentaires

Lavaltrie est une communauté tissée serrée où un esprit de collaboration règne entre le monde des affaires, les élus municipaux et les citoyens, permettant ainsi un développement économique et social harmonieux et sain.

Le Complexe multisports de Lavaltrie

Un bon exemple est le projet du Complexe multisports de Lavaltrie qui a pris naissance en décembre 2018. C’est tout d’abord la famille JC Perreault (Meubles JC Perreault) qui a appuyé le projet en souhaitant qu’un organisme à but non lucratif pilote le dossier. C’est ainsi que l’OBNL du Complexe multisports de Lavaltrie a vue le jour en juillet 2019.

Un projet ambitieux

Le futur complexe représente un projet d’envergure pour la ville de Lavaltrie. Il offrira des activités sportives et du divertissement pour toute la population, et ce, durant toute l’année. On y retrouvera des salles multifonctionnelles, une patinoire de grandeur comparable à celles de la LNH en plus d’un centre aquatique composé d’une piscine semi-olympique et d’un bassin spécialement aménagé pour les familles.

La municipalité de Lavaltrie a déjà fourni une somme de 30 000$ afin de réaliser une étude de faisabilité du projet. Par la suite, elle a aussi rédigé une lettre d’intention visant une contribution financière en échange de services pour une durée de 20 ans.

Le milieu des gens d’affaires de la région de Lanaudière s’est également impliqué pour voir le projet se concrétiser.

Des gens d’affaires impliquées

Le projet d’envergure est soutenu par de nombreuses entreprises et gens d’affaires de la région qui ont à cœur son succès. Par exemple, La Fondation Marc Saulnier qui a fait don du terrain pour la construction du nouveau Complexe multisports. Le terrain, localisé sur le Chemin de Lavaltrie, se trouve à moins de 5km des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire des Samares.

La fondation fut créée il y a plus de 20 ans par Marc Saulnier qui désirait conserver un lien important avec la communauté de Lavaltrie. La fondation a comme mission d’aider les œuvres caritatives de la région à travers des dons, mais aussi à l’aide d’un soutien aux organismes pour la gestion de leurs projets. Marc Saulnier en est toujours un membre important et travaille fidèlement dans le but d’augmenter la portée de l’aide offerte. Il est l’un des piliers de la communauté Lavaltroise et il contribue à l’épanouissement de la ville grâce à ses nombreuses entreprises telles que Bois-Franc Sec, Équipements FMS, Serenity Navigation, Foravi, Elior, ainsi que les immeubles Marc Saulnier.

C’est grâce à des entrepreneurs tels que Marc Saulnier que des communautés peuvent se développer et que des projets tel que celui du Complexe voient le jour.

0 303

Lorsque vous achetez une propriété, n’oubliez pas de porter une attention particulière à sa fondation ainsi que le sol environnant. Il est important de comprendre qu’au Québec, nous sommes en présence d’une forte concentration de sols de type argileux et que ce dernier est fortement compressible causant alors un affaissement de fondations.

Comment reconnaître un affaissement?

Il y a plusieurs moyens de reconnaître un affaissement dans une maison. Pour commencer, vous pouvez retrouver des fissures en forme d’escalier sur la fondation ainsi que dans le revêtement extérieur. On peut aussi retrouver des portes et fenêtres coincées ainsi que des déformations au niveau des poutres.

Pourquoi tant de maisons s’affaissent?

Plusieurs secteurs sont grandement touchés par cette problématique dans la grande région de Montréal, car le sol argileux est un cadeau laissé par la calotte glaciaire qui recouvrait tout le territoire lors de la dernière période de glaciation. La principale caractéristique du sol argileux d’ici est sa capacité à réduire de volume lorsqu’il s’assèche. Et c’est un problème qui devient inquiétant, car la sécheresse est une réalité de plus en plus commune due non seulement au réchauffement climatique, mais aussi au développement de l’urbanisation.

En effet, la construction de rues, trottoirs et toitures dans les villes réduisent la surface perméable qui permettait au sol de se regorger d’eau lors des pluies. Maintenant, toute cette eau est redirigée vers les égouts causant irrémédiablement l’assèchement du sol.

Mais il existe aussi d’autres raisons causant l’affaissement de fondation. Un arbre peut faire croître ses racines pour trouver de l’eau et se rendre sous le niveau de votre fondation. Il peut également y avoir eu un remblai insuffisant lors de la construction de votre demeure.

Comment y remédier

Quelle qu’en soit la source, l’affaissement de fondation doit rapidement être pris en charge pour éviter de plus gros dommages. Un expert en fondation doit être contacté afin qu’une analyse complète de la situation soit faite. Il se peut que les mouvements de sol soient résorbés et qu’il n’y ait que la réparation de fissures à effectuer. Cependant, il se peut aussi qu’un travail de pieutage soit à effectuer afin que les fondations soient bien assises sur le roc.

Il faut aussi déterminer, une fois les fondations consolidées avec les pieux, si la maison doit être remise à niveau. Dans certains cas, le fait de redresser un bâtiment peut créer plus de dommages. L’analyse complète requiert vraiment un expert en fondation. Alerte Fissure compte plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine et dispose d’une main-d’oeuvre experte en plus d’une machinerie hautement efficace et sauront vous aider à analyser la situation avant que vous achetiez.

La fenestration est un élément essentiel à toute maison et contribue également à sa valeur de revente. Elle permet d’offrir une luminosité aux pièces tout en permettant une ouverture vers l’extérieur. On souhaite pouvoir les ouvrir pour accueillir les douces brises l’été, mais les fermer pour empêcher le froid d’y pénétrer en hiver.

Il va sans dire que nos besoins en fenêtres sont très contradictoires selon la saison. Il faut ainsi tenir compte de plusieurs points lors de notre processus décisionnel sans toutefois négliger nos besoins en termes de luminosité, de durabilité ainsi que d’esthétisme

Pour vous aider à mieux choisir le type de fenêtre qui vous conviendrait le mieux, voici trois points qui sauront vous guider vers le meilleur choix de fenêtres.

Le rendement énergétique

Il est primordial d’obtenir le meilleur rendement énergétique. Pour ce faire, il faudra choisir entre un double ou triple vitrage en plus de déterminer le meilleur type d’isolation entre les vitres. Pour ce faire, il faudra tenir compte de votre région géographique ainsi que de l’orientation de votre fenêtre. Par exemple: une grande fenêtre orientée au nord demandera plus d’isolation pour conserver un bon rendement énergétique.

Un autre aspect non négligeable est aussi le fait qu’augmenter l’isolation thermique de votre fenêtre permet également une meilleure isolation acoustique. Ce qui peut augmenter votre confort si vous résidez en zone urbaine.

Le choix de matériaux

Choisir le meilleur matériau pour votre cadre de fenêtres est également important. Vous pouvez choisir entre un cadre en aluminium, en PVC ou hybride. Pour plusieurs, le choix est difficile et il est important d’y voir clair. C’est pour cette raison qu’il importe de dresser une liste de vos besoins. Ces derniers pourront mieux vous guider dans votre choix.

Il y a deux points importants à considérer pour déterminer quel type de cadre prendre pour vos fenêtres: leur taille ainsi que leur couleur. Notez toutes les tailles de vos fenêtres, ainsi que leurs formes. Certaines formes et grandeurs pouvant être considérées surdimensionnées pourront exiger une  structure plus solide que d’autres. Déterminez ensuite si vous devez avoir une couleur spécifique, autre que le blanc, à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de vos fenêtres. Ceci influencera également votre choix de cadre.

C’est ainsi que vous aurez plutôt tendance à opter pour des cadres en aluminium si vous avez des fenêtres surdimensionnées ou besoin de cadres d’une couleur précise pour agencer avec votre décoration. Si ce n’est pas votre cas alors vous serez plutôt d’avis de prendre des fenêtres en PVC.

Vision sur le long terme

Pour terminer, il faut avoir une vision à long terme. Tout d’abord, il faut vérifier la durée de la garantie sur les matériaux et aussi la main d’oeuvre. Lisez attentivement les limitations  et vérifiez tous les points, incluant la transférabilité en cas de vente. Vous verrez des garanties variant entre 20 et 25 ans pour des fenêtres en PVC ou hybride alors que des fenêtre en aluminium peuvent avoir une garantie de 30 ans.

Finalement, il faut avoir une conscience environnementale et se poser la question à savoir si les fenêtres que nous choisissons sont faites de matières recyclables et si elles ont été fabriquées localement. Ce sont des points importants pour réduire notre empreinte écologique. Des fenêtres en PVC ne sont pas recyclables alors que l’aluminium l’est.

Ce n’est qu’après avoir répondu à tous ses points que vous pourrez effectuer un choix éclairé sur vos fenêtres. Vous saurez également que l’achat de vos nouvelles fenêtres sera un investissement et non une dépense.

Pour en savoir plus sur les avantages des fenêtres en aluminium, PVC ou hybride, consultez https://gitportesfenetres.ca/fenetres-aluminium-vs-pvc/

0 359

Coffrages Synergy a réussi tout un exploit en prenant la gestion de la démolition et de la reconstruction du pont Sainte-Anne à Joliette en 2018. Le pont Sainte-Anne représentait une artère importante pour la ville de Joliette, car il était l’un des seuls liens permettant de franchir la voie ferrée du Canadien National qui traverse le territoire de la Ville de Joliette.

Il fallait donc avant tout prévoir le transport entre les deux sections de la ville durant les 30 semaines qu’allait prendre le projet. Autant pour les piétons, les cyclistes, les personnes à mobilité réduite et les véhicules d’urgence. Une navette a ainsi été mise à la disposition des citoyens pour les transporter durant les travaux alors qu’un plan de détour a été établi par le Ministère des Transports du Québec (MTQ) pour les automobilistes. Mais ceci ne représente que la pointe de l’iceberg en termes de difficultés sur ce projet.

Démarrage du projet
C’est en mars que démarre le projet lors d’une réunion d’équipe prévue pour planifier l’ensemble des travaux en tenant comptes de la santé et sécurité des travailleurs. C’est l’implication totale de l’ensemble des intervenants qui permet à Coffrages Synergy d’offrir des travaux de grande qualité.

Voici l’équipe attitrée au démarrage du projet:

  • Éric Léger, estimateur, ing.
  • Maxime Champagne, Directeur construction, ing.
  • Francis Plante Goossens, Conseiller en prévention
  • Roxanne Desrochers, Directrice du personnel, CHRA
  • Kathleen Gravel, Chargée SSE
  • Joël Chassé, Chargé de projet, ing.
  • Shawn Perreault, Directeur de projets

Le projet présentait plusieurs défis au niveau de la santé et sécurité au travail. La clé du succès résidait dans la bonne planification hebdomadaire et mensuelle en santé et sécurité ainsi qu’une très bonne communication avec les employés, les sous-traitants, la ville de Joliette, le voisinage, le Ministère des Transports du Québec et surtout le CN. Une convention a été mise en place pour l’ensemble des travaux pour tenir compte de tous les risques portés lors de ce projet, dont:

  • Le travail en hauteur;
  • La présence d’une ligne électrique de moyenne tension;
  • La présence d’une voie ferrée;
  • Les restrictions au niveau du bruit;
  • Les restrictions au niveau des vibrations;
  • La présence d’amiante et de silice; et,
  • la proximité des bâtiments avoisinants.

Ce projet a ainsi été un véritable défi pour l’ensemble de l’équipe de chantier. Durant toute sa durée, il y avait une réunion de planification quotidienne.

La démolition du viaduc a duré 30 jours. Une attention toute particulière a également été portée lors de la démolition de la travée centrale du 2 juin. Pendant 24 heures, l’équipe était en communication constante avec le CN afin d’assurer que les voies soient dégagées lors du passage des trains.

Une fois l’ancien pont démoli, pour la pose de l’armature et le bétonnage au-dessus de la voie ferrée, la stratégie a été de construire une plateforme afin que les employés puissent travailler en toute sécurité au-dessus des voies ferrées. La construction de la plateforme ainsi que l’installation de l’armature ont été effectuées avec précision, car la manutention et le levage des poutres ont dû se faire dans un espace restreint.

Un projet d’envergure
En bref, pour réussir ce projet d’envergure, il a fallu plus de 150 travailleurs et la coordination de 14 sous-traitants. Sans compter la création de plus de 20 procédures propres à ce projet, dont une formation spécifique aux exigences CN et l’élaboration et l’application de procédures de désamiantage.

Le projet du pont Sainte-Anne est pour Coffrages Synergy une réussite à tout point de vue. Surtout en ce qui a trait à la santé et la sécurité au travail. L’ouverture officielle du nouveau pont Sainte-Anne a eu lieu le 21 décembre 2018 et l’entreprise est excessivement fière d’avoir réussi ce projet avec ZÉRO ACCIDENT.

Voilà comment Coffrages Synergy réalise tous ses projets.
L’équipe tient à remercier le Ministère des Transports du Québec pour leur confiance.

SOCIAL

35FansLike