Home Authors Publié parAdmin

Admin

2 POSTS 1 Commentaires
Administrateur du site!

La Démocratie Au Québec

Démocratie Du Québec

Démocratie au Québec

De nos jours, au Québec, notre démocratie s’inspire d’un régime parlementaire d’origine britannique. Ce régime repose sur son principe fondamental qui est le principe de majorité. Il y a un Parlement où siègent les titulaires des pouvoirs législatifs et exécutifs. Le pouvoir législatif est exercé par l’ensemble du Parlement et le pouvoir exécutif est contrôlé par un Premier Ministre. On parle donc de collaboration des pouvoirs. La démocratie représente d’abord un gouvernement qui est élu par les citoyens et il est responsable des décisions qu’il prend. Un pays est démocratique si : « le Parlement est élu ; il représente fidèlement l’opinion publique et demeure responsable des lois devant elle. ». De plus : « le gouvernement est élu, il doit répondre de ses décisions devant les citoyens ou devant les représentants élus par ceux-ci et n’agit pas sans leur consentement. ».

Discipline de parti vs responsabilité ministérielle

Depuis 1945, plusieurs principes tels que la séparation au sommet du chef de l’État et du chef du gouvernement, la responsabilité ministérielle, la discipline de partie et puis le droit de dissolution. De plus, plusieurs changements sont survenus dans la démocratie parlementaire au Québec, par exemple : l’éminence du gouvernement sur les pouvoirs, l’accroissement de la fonction judiciaire, la montée de la technocratie, etc. J’analyserais dans ce texte deux principes : la discipline de parti et la responsabilité ministérielle. Avant tout, la discipline de parti correspond à une règle non écrite où les élus d’un parti politique sont tenus de respecter les décisions et les positions qui sont adoptées et mises en contexte par le parti. La remise en question de cette discipline de parti entraîne plusieurs sanctions tel que le retrait de certains privilèges jusqu’à l’exclusion du parti. Les « whips » en chef du gouvernement, entre autre comme Marjolain Dufour, du Parti Québécois nommé en décembre 2012 est un député dans notre régime parlementaire du Québec qui est responsable de la discipline et de la cohésion au sein des membres de son parti. Il s’assure que chacun des députés remplit ses fonctions parlementaires, notamment : la présence à la Chambre des communes, répartition des tâches aux députés. Ensuite, la responsabilité ministérielle permet au Parlement d’avoir un certain contrôle sur le gouvernement. En effet, les députés ont le droit de questionner et d’exiger des comptes rendus du gouvernement via son chef de parti. Donc, le Premier Ministre ainsi que ses ministres doivent répondre de leurs intentions, déclarations, actions, etc. Si la majorité des députés retirent leur confiance via le gouvernement, celui-ci sera dans l’obligation de démissionner. En revanche, le gouvernement Harper à tenter de ramener un projet de lui visant à ré-criminaliser l’avortement tout en décidant de laisser le choix à ses députés pour un vote libre. Enfin, selon moi, le lien entre ces deux principes sont soudés ensemble, car l’un est nécessaire au maintient de l’autre dans la monarchie parlementaire du Québec. Le fait que le parti soit minoritaire entraîne une discipline de parti autoritaire. S’il n’y aurait pas de discipline de parti, la responsabilité ministérielle serait incompréhensible, car les députés pourraient voter selon leurs âmes et conscience. Ainsi, le gouvernement serait invivable et anarchique et les décisions seraient insondables.

Discipline de parti

Selon le politicologue Réjean Pelletier, la discipline de parti n’est pas vue comme une contrainte, puisqu’il faut voir cela comme un moindre mal. Je suis bien d’accord avec son jugement, puisque dès le départ, le député est déjà au courant de la tâche qu’il va devoir accomplir en le devenant et les choix qu’il devra respecter en s’embarquant dans cette responsabilité. De plus, ils sont eux-mêmes défenseurs de leur parti car malgré leur liberté d’expression, il est dans leurs tâches de faire valoir leur parti et de voter pour celui-ci. De plus, dans son texte, Réjean Pelletier exprime une certaine flexibilité qu’il avait jadis dans les Parlements au Canada. Le gouvernement était beaucoup plus conciliant et les votes étaient donc plus libres. Avec le temps et le développement des partis politiques, le parlementarisme est devenu plus structuré et plus ferme. C’est donc pourquoi la discipline de parti est, de nos jours, dans un maintient rigoureux et les députés doivent agir avant tout pour leur parti et non pour leur circonscription.

Pour terminer, en lien avec la discipline de parti et la responsabilité ministérielle : « La constitution, les lois, les droits et libertés servent à arbitrer les différends et à organiser la vie en société ; les changements se font de façon pacifique, en recourant au compromis et dans le respect des lois. » De cette façon, il y a des choix à faire afin d’être un député et des comptes à rendre en tant que gouvernement.

Ce qui m’amène à parler du régime présidentiel aux États-Unis. Ce régime est basé sur le principe de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire qui sont confiés à trois institutions distinctes : un président qui contrôle le pouvoir exécutif, une assemblée qui contrôle le pouvoir législatif et enfin le pouvoir judiciaire qui, quant à lui, est confié à des tribunaux indépendants. Cette constitution assure un certain équilibre du pouvoir. Le régime des États-Unis ainsi que celui du Canada sont complètement différents, mais fonctionnent aussi bien l’un que l’autre. Nous sommes dans un système partisan, car le débuté doit redevance à son parti et non à sa circonscription. Tandis qu’aux États-Unis c’est le contraire.

0 1717

Une Alimentation Saine Et Sans Gluten

Aliments Sans Gluten

Aliments sans gluten, maladies chroniques inflammatoires, maladie cœliaque sont des termes qui reviennent souvent dans les médias depuis quelque temps. De plus en plus, nous désirons en savoir un peu plus sur l’alimentation sans gluten. Tous les jours, nous pouvons remarquer un nouveau produit sur les tablettes de notre épicier avec la mention : « sans gluten ». Mais qu’est-ce que le gluten? Dans quel aliment on le retrouve et surtout, quels sont les aliments qui n’en contiennent pas.

Le mot gluten vient du latin glu (colle), c’est une protéine que l’on retrouve dans plusieurs produits céréaliers tel que le blé, l’orge et le seigle pour ne nommer que ceux-ci. Cette protéine possède une propriété élastique et visqueuse qui donne cette texture moelleuse à nos mignardises et pains favoris. Le gluten permet, aussi, la liaison des aliments il sera donc très souvent utilisé dans la préparation des sauces et autres plats préparés qui sauvent la vie la plupart du temps à plusieurs d’entre nous.

La première étape est d’abord d’identifier tous les aliments à proscrire dans une diète sans gluten.

Liste Aliments Avec Gluten:

  • Ale
  • All Bran
  • Amidon de blé
  • Arôme de malt
  • Avoine
  • Bière
  • Blé
  • Blé durum
  • Blé entier
  • Boulgour
  • Chapati
  • Chapelure
  • Couscous
  • Croûtons
  • Épeautre
  • Extrait de malt
  • Extrait d’orge malté
  • Extraits solubles de blé
  • Extraits solubles de blé grillé Farine blanche enrichie
  • Farine de seigle
  • Farine de gluten
  • Farine d’orge
  • Farine Graham
  • Farine de kamut
  • Farine d’épeautre
  • Farina
  • Flocons d’avoine
  • Froment
  • Germe de blé
  • Gluten
  • Gruau
  • Huile de germe de blé
  • Kamut
  • Lager
  • Lait malté
  • Liqueur de malt
  • Malt
  • Matzoh Nouilles
  • Orge
  • Pâtes alimentaires
  • Pipil
  • Porter
  • Poudre de lait malté
  • Poudre de malt
  • Seigle
  • Seitan
  • Semoule
  • Sirop de malt
  • Sirop de glucose
  • Son d’avoine
  • Son de blé
  • Soupane
  • Stout
  • Triticale
  • Vermicelle
  • Vinaigre de malt

Source :https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=maladie_coeliaque_diete

Mythe ou réalité sur les aliments sans gluten!

Il existe un profond débat entre les spécialistes et plusieurs théories qui mettent en lien la consommation de gluten et les maladies chroniques inflammatoires telles que l’arthrite, arthrose, polyarthrite rhumatoïde, etc. Après réflexion, certains décident de faire le grand saut et d’éliminer complètement les aliments contenant du gluten de leur régime alimentaire. La simple pensée d’une nutrition d’aliment sans gluten horripile certains et suffit à en décourager d’autres. Pourtant, même si au départ la tâche semble gargantuesque elle n’est pas impossible.

Adieu les pâtes alimentaires, les pizzas, les petits gâteaux, les craquelins qui nous sauvent lors de nos fringales tardives devant notre téléviseur ou l’ordinateur. Adieu, adieu, adieu! Mais non!!! Une alimentation sans gluten exclue, bien entendue, tous les produits dérivés de source céréalière qui contiennent du gluten. Toutefois, il existe maintenant sur le marché une panoplie de produit qui permet de facilement trouver une alternative pour des aliments sans gluten. Malgré tout, cette démarche vous permettra de réaliser qu’il existe une très grande utilisation de cette protéine dans notre alimentation et celle-ci nécessite probablement un questionnement.

Par ailleurs, il est à noter qu’un régime d’aliments sans gluten, en l’absence d’un diagnostic de maladie coeliaque, peut provoquer chez certaines personnes des complications graves et provoquer des carences alimentaires, selon des médecins et diététistes du Québec. N’hésitez pas à consulter un médecin ou un spécialiste à la matière avant d’entreprendre toute forme de régime. Votre santé en dépend!

Voici donc quelques alternatives d’aliments sans gluten qui vous permettront de manger des brownies, de la pizza et votre fameux « mac and cheese » le vendredi soir, et tout ça sans gluten!

Le millet :

Le millet est aussi une très bonne option à découvrir lorsque l’on désire éliminer ou réduire notre consommation de gluten puisqu’il est d’une grande digestibilité et ne provoque pas de réaction allergique. Il demande une adaptation pour certains puisqu’il possède une odeur et une saveur particulière. Préconiser, comme avec les céréales, le grain entier à celui qui sera raffiné puisque le raffinage du grain fait perdre une grande part des nutriments qu’il contient.

Il est riche en vitamine de complexe B, vitamine E et minéraux comme le potassium, le phosphore, le fer, magnésium, le zinc et de fibres alimentaires.

Prenez garde au risque de contamination à moins d’avoir un sceau certifié sans gluten sur le produit lors de l’achat.

Le quinoa :

Il gagne en popularité chez nous depuis quelques années. Il n’est pas une graminée comme le riz ou le blé et est davantage considéré comme une « pseudo-céréale ». Préconiser les produits qui sont équitables et biologiques de préférence. Le quinoa gagne en popularité chez les Occidentaux et sa culture de masse provoque de grandes conséquences environnementales sur l’écosystème et les populations qui le cultivent depuis toujours. Toutefois, on le préconisera parce qu’il ne contient pas de gluten, il se prépare facilement et rapidement, il permet de renipper nos salades froides et tièdes et il renferme une grande quantité de protéine et d’acides gras polyinsaturés. Le quinoa est aussi une bonne source de fer et de manganèse. On le retrouve sur nos tablettes sous sa forme primaire, mais aussi sous forme de lait, farine, de flocons.

Le riz :

Le riz est une bonne alternative pour éliminer une partie du gluten dans notre alimentation. Il est de plus en plus populaire et on peut facilement le retrouver sous différente forme. Sous forme de boisson comme le lait, la farine, les pâtes alimentaires ou encore en grain entier, le riz brun est une excellente source de magnésium, de fibres alimentaires de sélénium et de manganèse.

Il est important de savoir que le riz est un aliment acidifiant. Il est donc judicieux de varier le riz avec d’autres aliments sans gluten dans vos apports quotidiens. Il contient aussi un grand apport glycémique. Un bon substitut comme aliment sans gluten. Il sera recommandé pour les personnes actives qui nécessitent un bon apport énergétique.

Le sarrasin :

Sous forme de grain ou de farine, le sarrasin mérite d’être redécouvert surtout au Québec puisqu’il n’y a pas si longtemps de cela nous étions l’un des premiers producteurs de sarrasin. Outre sa saveur riche de noisette, il est une excellente source de protéine contenant tous les acides aminés essentiels et est hautement nutritif et contient plusieurs composés antioxydants.

Il est facile à retrouver et il est riche en cuivre, magnésium, maganèse, phosphore, fer, zinc, vitamine B 1, B2, B3 et B6 entre autres.

Le sorgho :

On peut voir de plus en plus la mention de sorgho dans les produits de boulangerie particulièrement les aliments sans gluten. Le sorgho est une céréale populaire en Afrique, en Tunisie en Inde et en Asie.

Le sorgho est riche en fer, en calcium, mais principalement en phosphore qui est un aliment essentiel dans la constitution des cellules nerveuses et sanguines ainsi que la calcification des os.

Toutefois, il faut prendre une attention particulière au risque de contamination à moins d’avoir un sceau de certification sans gluten sur le produit lors de l’achat.

Le soya :

Il existe de plus en plus de débats à son sujet. Le soya est à ce jour l’une des légumineuses les plus cultivées et chaque année sa culture consomme un peu plus de terre arable. Il faut aussi savoir que le soya peut avoir un impact sur le système endocrinien des femmes puisqu’il contient des phytoestrogène, et que sa forme transgénique tend à s’imposer à la surface du globe.

Une des solutions est d’éviter les produits transformés, choisir des produits de l’agriculture biologique et une diminution de la consommation de la viande. Puisqu’une grande partie de la culture du soya (et du maïs) sera destinée à l’alimentation animale.

Cela dit, le soya est aussi une excellente ressource pour ceux qui désirent éliminer les sources de gluten dans leur régime alimentaire. Il fait maintenant partie de notre quotidien dans les tablettes de notre supermarché du coin. On le retrouve sous forme de grain, de lait, de protéine végétale (tofu, temph, miso) et de farine, etc.

Cette légumineuse est surtout riche en protéine, en calcium, en fer, en zinc et en magnésium. L’un des substituts pour aliment sans gluten les plus populaires.

Le teff :

Le teff est un grain originaire des hauts plateaux d’Éthiopie et d’Érythrée. C’est à ce que l’on dit le plus petit grain du monde. Il est particulièrement utilisé pour la confection de l’injera (pain plat, mince et sur éthiopien).

On le retrouve principalement dans les sections d’aliments naturels ou biologiques au supermarché sinon, plus facilement chez les marchands d’aliments naturels.

La farine de teff ou le grain de teff est une bonne source de protéines, de fibre, de calcium, de fer, magnésium, zinc et thiamine.

La farine de pois chiche :

Le pois chiche n’a plus de preuve à faire, nous savons tous les bienfaits que l’incorporation des légumineuses dans notre alimentation peut nous faire. Mais souvent on ne songe pas à la farine que l’on peut produire à l’aide de celle-ci. Sous forme de farine le pois chiche contient aussi des fibres, des protéines végétales, des vitamines et des minéraux.

La farine de pois chiche est, aussi un très bon substitue pour les régimes sans gluten. Elle fera des heureux lors des repas de crêpes salées ou en collation avec une tartinade, et que dire des pakoras!

Il suffit d’observer, de s’informer et d’analyser pour se rendre à l’évidence qu’il existe plusieurs substituts pour les aliments sans gluten.

Une alimentation avec ou sans gluten?

Méfiez-vous des produits transformés! C’est un réflexe à développer pour certains lorsque l’on prend la décision d’aller vers une alimentation sans gluten. Par exemple, on retrouve du gluten dans la sauce soya, le tofu aromatisé, la crème glacée, les arômes naturels et artificiels, les protéines végétales, les protéines végétales hydrolysées et texturées, la dextrine, les assaisonnements et même parfois certains médicaments que l’on retrouve en vente libre. Ayez aussi une attention particulière aux ingrédients des pains sans gluten que l’on peut facilement retrouver dans les grandes surfaces. Souvent, ils sont composés d’une grande concentration de fécule de patate, de fécule de maïs et de fécule de tapioca. Toutefois, peu à peu les boulangeries de quartier certifiées sans gluten font leurs apparitions aux quatre coins de la ville ce qui vous permettra d’encourager l’économie locale tout en gardant l’habitude d’une petite pâtisserie et d’un café au lait le dimanche matin. Gardez l’œil ouvert!

SOCIAL

35FansLike